Espace membre
Mot de passe perdu
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Novembre 2021

De belles perspectives pour les grandes cultures

Malgré la flambée des matières premières, la Commission européenne prédit peu d’impact pour les agriculteurs de grandes cultures de l’UE.

Avec une projection de 294,8 millions de tonnes pour 2021/2022, la production céréalière de l’Union européenne  est en hausse par rapport à la campagne précédente (+ 5 %). Cette croissance est principalement soutenue par la reprise de la production de blé, estimée à 131 millions de tonnes, soit 11,9% de plus que l'an dernier. Du côté de la production d’oléagineux, après un creux l’année dernière, les premières estimations  tablent sur 30,4 millions de tonnes pour 2021/22, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2020/21.

Même constat pour  la production de protéagineux de l'UE qui devrait atteindre 4,8 millions de tonnes en 2021/22, soit une augmentation de 11,3 % sur un an. Ceci est principalement dû à une augmentation de la superficie de 13,4%.

Concernant la betterave sucrière, la prévision pour 2021/22 est plus favorable que la saison dernière, avec une prévision de rendement de 75,1 tonnes par hectare. La production de betterave sucrière de l'UE pourrait atteindre 113 millions de tonnes, soit une augmentation de 13,6% par rapport à la campagne précédente.

« Dans l'ensemble, avec ces perspectives positives et des prix élevés, les agriculteurs de grandes cultures devraient être en mesure d'absorber la hausse des prix des intrants », en déduit la Commission européenne.

 

Téléchargez le bulletin d’adhésion Inscrivez-vous en ligne Découvrez nos formations
Information Coronavirus // Accéder aux archives