Espace membre
Mot de passe perdu
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Septembre 2021

Lancement de la French AgriTech

Le Gouvernement veut accélérer le développement de l’innovation agricole et va consacrer 200 millions d’euros d’investissements sur 5 ans dans le cadre du PIA4.

Le 12 juillet dernier, le président de la République appelait à relever l'immense défi de « redevenir une nation de recherche, d'innovation, d'agriculture et d'industrie ». En écho, le Gouvernement vient de lancer la French AgriTech.  Après le plan de Relance, l’exécutif mise sur l’intégration forcée des technologies et des innovations ainsi que sur un accompagnement des pépites de l'AgriTech et de la FoodTech pour bâtir une agriculture plus compétitive, plus souveraine, plus résiliente et plus durable. Outre l’accélération des transitions déjà engagées dans le monde agricole, l’innovation devrait permettre d’attirer de futures générations d’agriculteurs.

La France leader européen

Selon les données avancées par le ministère de l’Agriculture, la France peut déjà compter sur plus de 215 start-ups et entreprises référencées de l'AgriTech et de la FoodTech  et d'ici 2025, les 120 start-ups les plus performantes de la French Tech représenteront plus de 220 000 emplois directs et indirects partout en France. Avec plus de 560 millions d'euros de fonds levés en 2020, l'écosystème français des AgriTech et des FoodTech est le leader en Europe et occupe le 5ème rang mondial ; certes, encore bien loin derrière les deux mastodontes du secteur : les Etats-Unis et la Chine. Rien que l’an dernier, ces deux pays ont respectivement généré plus de 11 et 4,2 milliards d’euros d’investissements.

Le Gouvernement veut capitaliser ces atouts, aller plus loin, mieux exporter ces technologies et « faire de la France le fer de lance de l'innovation agricole à l'international » en lançant la French AgriTech dans le sillon de la French Tech.

Création de la French AgriTech

La première réunion de lancement de la French AgriTech s’est tenue fin août dernier. Autour du ministre de l’Agriculture Julien Denormandie et du secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, étaient présent un panel de start-ups de l’AgriTech et de la FoodTech, de financeurs institutionnels et de parties prenantes.

Le Gouvernement a confié à l’association la Ferme Digitale le soin d’établir, en lien avec les autres acteurs, un état des lieux et des propositions sur les besoins de structuration de l’écosystème AgriTech et FoodTech. Leurs recommandations permettront d’établir, dans les prochains mois, un programme d’accompagnement dédié à ces entreprises en lien avec la Mission French Tech et avec l’appui du ministère de l’Agriculture.

200 millions d’euros seront mobilisés pour les start-ups, PME et ETI de ces secteurs au travers d’appels à projets pilotés dans le cadre du PIA 4 (programme d’investissements d’avenir) pour 2021-2025. Deux premiers appels à projets seront lancés dans les semaines à venir autour des thématiques « Innover pour réussir la transition agroécologie » et « Répondre aux besoins alimentaires de demain ».

Doté de 90 millions d’euros sur 5 ans, l’appel à projets « Innover pour réussir la transition agroécologie » doit notamment permettre de faire émerger « des solutions concrètes et accessibles pour les acteurs du monde agricole pour accélérer le développement et l’implémentation de pratiques agroécologiques ». Il s’agira ainsi de soutenir le développement des équipements intelligents et connectés (matériel et immatériel) et des solutions remplaçant ou limitant le recours aux intrants fossiles ou de synthèse (tels que engrais, produits phytopharmaceutiques conventionnels, antibiotiques en élevage…). Les projets individuels ou collaboratifs attendus doivent « proposer des solutions innovantes portant sur les agroéquipements, le numérique en agriculture, les bio-intrants, la biostimulation, la biofertilisation, la valorisation des ressources génétiques, ou la combinaison de ces leviers ».

Au-delà de French AgriTech, un nouveau plan d’investissement « France 2030 » annoncé par Emmanuel Macron, en juillet dernier, est attendu. Ce nouveau dispositif  doit préparer l’agriculture de demain aux nombreux défis qui l’attendent.

Téléchargez le bulletin d’adhésion Inscrivez-vous en ligne Découvrez nos formations
Information Coronavirus // Accéder aux archives