Espace membre
Mot de passe perdu
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Offre 30 jours
Experts-comptables, notaires, avocats, experts fonciers et agricoles, bénéficiez de 30 JOURS D'ESSAI GRATUITS sur l’ensemble du site.
Juillet 2021

Le bio français se porte bien !

Le marché du bio a franchi le cap des 13 milliards d’euros en 2020 et le nombre d’exploitants agricoles en bio est passé à 53 255, soit près de 12 % des agriculteurs français selon l’Agence bio.

Le marché du bio ne connaît pas la crise

Selon l’étude, les consommateurs français se tournent de plus en plus vers le bio, si bien que le marché du bio a généré, en 2020, près de 13,2 milliards d’euros. Il a doublé en 5 ans. Ce bon résultat place la France à la 2ème place du classement européen, derrière l’Allemagne. Avec un bémol cependant lié à la crise sanitaire qui a perturbé les achats de produits bio par la restauration hors domicile (RHD). « Ces achats ont perdu -21 points par rapport à 2019 et passent de 640 millions d’euros en 2019 à 505 millions d’euros en 2020 ».

Ces données de l’Agence Bio montrent aussi un taux stable des importations de bio, ce malgré la hausse de la demande. Cette stabilité s’explique notamment « par le renforcement de la production bio nationale (produits animaux, céréales et oléagineux / grandes cultures, fruits et légumes), l’engagement des producteurs français, et la mise en œuvre de filières d’approvisionnement et de transformation 100 % françaises ». 2/3 des produits bio sont d’origine France. Du côté des exportations, elles ont augmenté de +7,5 % en valeur, pour atteindre 887 millions d’euros en 2020. Les vins constituent plus de la moitié de la valeur exportée.

Le bio progresse dans tous les territoires

Toujours selon l’Agence bio, en 2020, le cap symbolique des 50 000 exploitations engagées AB a été largement franchi ! (+13 % par rapport à l’année précédente), soit près de 12 % des exploitations agricoles françaises. Près d’un hectare sur 10 est cultivé en bio et près d’une ferme bio sur trois pratique l’élevage. Cette dynamique de développement se confirme dans toutes les régions, y compris dans les Outre-mer.

Article publié sur le site de la FCGAA

Encore plus de bio dans nos assiettes

Cet élan devrait se confirmer dans les années à venir. La Commission européenne a fixé un objectif d’au moins 25 % des terres agricoles de l'UE en agriculture biologique et une augmentation significative de l'aquaculture biologique d'ici 2030, dans le cadre de la stratégie de la ferme à l'assiette du Green Deal. Pour atteindre cet objectif et aider le secteur biologique, Bruxelles a présenté, en mars dernier, un plan d'action qui vient d’être validé à l’unanimité lors du dernier Conseil de l’Agriculture de l’UE du 19 juillet 2021.

 

Téléchargez le bulletin d’adhésion Inscrivez-vous en ligne Découvrez nos formations
Information Coronavirus // Accéder aux archives